27-02-2008

Qu’attendez-vous pour lire les poètes… qu’ils soient morts?

Le dé bleu du combat,

le guetteur qui sourit

quand sa lyre profère :

« Ce que je veux, sera ! »

René Char

Le 31 décembre 2009, nos éditions auront cessé définitivement leur aventure au bout de 35 années au service de la poésie contemporaine.

Notre Catalogue, et les stocks de livres, sera partagé, collection par collection, entre plusieurs éditeurs dont les coordonnées figurent dans la rubrique Commander nos livres. Merci de reporter sur eux la confiance que vous nous avez accordée.

A compter du 01/01/2010 notre Catalogue sera diffusé, collection par collection, par trois éditeurs :

Collection le dé bleu : éditions Eclats d’encre, 14 rue Gambetta, 78600 Le Mesnil-le-Roi — 01 34 93 40 71 / eclats@free.fr . Librairies : chez l’éditeur.

Collection Le farfadet bleu : éditions Cadex, 7 rue Duchartre, 34420 Portiragnes — 04 66 22 47 74 / cadex@cadex-editions.net . Librairies : Dilisco.

Collection mots-nambules : éditions Cénomane, 39 rue des Ponts Neufs, 72000 Le Mans — 02 43 24 21 57 / cenomane@wanadoo.fr . Librairies : Pollen-Littéral.

 

 

affiche

Depuis 1974 , les éditions L’Idée bleue (qui ont succédé en 2004 à l’association « le dé bleu ») ont constitué un Catalogue de quelque 450 titres de poésie contemporaine.

Des poètes, la plupart du temps, quasi inconnus ou trop méconnus ; nous avons publié le premier (ou l’un des premiers) livre de plus de la moitié de nos auteurs, jouant ainsi un rôle de « découvreur » que l’on nous reconnaît volontiers aujourd’hui ; c’est ainsi que nous nous flattons (sans vergogne aucune !) d’avoir donné à lire des ouvrages de François de Cornière, Jean-Pierre Georges, Pierre Autin-Grenier, Alain Wexler, Claude Vercey, Roger Lahu…, plus récemment : Valéry Rouzeau, Albane Gellé, Magali Thuillier, Nolwenn Euzen, Aline Karnauch… Tout en amenant de nouveaux lecteurs à lire Georges L. Godeau, James Sacré, Georges Drano, Pascal Commère, Philippe Longchamp, Catherine Mafaraud ou encore Jacques Ancet.

Pendant ces 34 ans d’aventure éditoriale, nous avons enduré les affres de tous les éditeurs de création (ceux que d’aucuns qualifient de « petits ») que ce soient les habituelles nécessités de la vie ordinaire (payer le loyer, la facture de l’imprimeur, relancer quelques libraires — souvent, toujours les mêmes — pour des factures impayées, etc.) ou faire face à des situations périlleuses imprévues (faillites de distributeurs…). Nous avons aussi vécu des moments de joie franche tant par quelques marques de reconnaissance qui nous ont été accordées (Prix Apollinaire pour François de Cornière, réception à l’Ambassade d’Allemagne pour Jean-Paul Barbe, traducteur de Sarah Kirsch…) que par l’accueil du public des lecteurs de poésie pour quelques uns de nos livres, par ex. Pas revoir de Valérie Rouzeau vendu à 5000 ex. Tout l’un dans l’autre, l’équilibre est sauf. Et bien du plaisir encore s’éprouve chaque jour.

Cependant, toute aventure a une fin. Nous avons décidé d’être maître et ordonnateur de la nôtre. Qui sera effective en décembre 2009. D’ici là, des livres à paraître s’ajouteront à ceux déjà disponibles qui attendent des lecteurs. Ce dont souffrent les éditeurs de notre acabit, c’est d’un manque de lecteurs pour les livres qu’ils proposent.

N’attendez pas que les poètes soient morts pour les lire !

Publié par lideebleue dans Non classé | Commentaires fermés

poèmes d'amour et d�... |
ECRIRE ET VIVRE |
Sorti de ma plume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | écrire@2
| CLUB LECTURE
| Portraits humoristiques des...